Les lauréats du Prix de la Vaillance

Le Prix de la Vaillance a pour objectif de mettre à l’honneur les jeunes et de récompenser leur courage, leur bienveillance et leur esprit de solidarité.

Pour sa première édition qui s’est déroulée à la Cité de la Voile-Eric Tabarly à Lorient, le jury , dont la marraine est Jacqueline Tabarly, a décerné trois prix :

  • Le Prix de la Vaillance a été attribué aux Veilleurs de Paix pour leur projet de lutte contre le harcèlement dans leur collège.
  • Le Prix d’encouragement du jury a été attribué aux enfants de l’ACE de Fameck pour leur projet en faveur de l’amitié avec les enfants réfugiés.
  • Le Prix spécial du jury a été attribué aux Lucioles pour leur projet d’accompagnement de leur copain atteint d’autisme.

Prix de la Vaillance : Les Veilleurs de Paix

Les 15 collégiens originaires du Kremlin-Bicêtre (94), en classe de la 6e, 5e 4e et 3e posent avec Thomas Coville, membre du jury du concours.

Leur action

A l’origine de leur action, un cas de harcèlement repéré au collège. En discutant ensemble les élèves se sont aperçus de leur difficulté à faire la différence entre harcèlement et jeux d’ados.

Des élèves révoltés par cette forme de violence se sont proposés pour devenir des Veilleurs de Paix.  L’objectif étant de mettre en place un réseau d’élèves formés pour lutter contre le harcèlement au collège (formation par un spécialiste, travail sur des affiches, présentation aux différentes classes, formation à l’écoute attentive des autres, aide et accompagnement du harcelé et information de l’adulte référent).

Cette action a permis de motiver des élèves volontaires, de les responsabiliser, de les valoriser et de lutter contre le harcèlement.

Cette action a nécessité de faire preuve de vaillance

Il faut accepter d’être volontaire face aux autres, d’être connu et reconnu, de faire preuve d’empathie, de dépasser ses propres soucis et d’être à l’écoute constamment, de savoir reconnaître le harcèlement.

Les suites de leur action

Cette action va se poursuivre pendant de nombreuses années avec un tutorat des Veilleurs du collège pour former des veilleurs de l’école primaire. Projet de création d’une bande-dessinée ou autre support pour sensibiliser les collégiens.

Prix d’encouragement du jury : Les enfants de Fameck

Avec leur projet "Hôtel Central" les 13 enfants de l'Action Catholique des Enfants de Fameck (57) ont montré que l'amitié ne connaissait pas de frontières.
 

 

Leur action

Au club ACE, les enfants parlaient beaucoup de réfugiés et de migrants. Ils en entendaient parler à la télévision mais pas seulement car dans un hôtel de leur ville (l’Hôtel Central) des migrants étaient hébergés. En 2015, ils ont souhaité aller à la rencontre des enfants résidant dans l’hôtel. Ils les ont invités à jouer avec eux. Et depuis 2 ans, tous les 15 jours le mardi, et une fois par mois le samedi après-midi, ils se réunissent  pour faire des projets ensemble comme participer ensemble à la semaine de la paix.

Cette action a permis aux enfants de tisser des liens d’amitié entre eux. Cela a permis aux enfants de l’Hôtel central de s’ouvrir à d’autres lieux que l’école.

Cette action a nécessité de faire preuve de vaillance

Les enfants ont fait preuve de vaillance car il ne fallait pas se décourager devant les problèmes de langue, devant les préjugés. Chacun s’est donné du mal pour partager ses talents, apprendre ensemble des chants, des chorégraphies pour un spectacle.

Les suites de l’action

Avec leur prix, les enfants ont en projet de partir tous ensemble 4 jours en camp.

Prix spécial du jury : les Lucioles

Avec leur initiative en faveur de leur copain Ambroise, les 7 copines de Croix (59) ont provoqué l'admiration des journalistes.

Leur action

Depuis 3 ans, Roxane rend régulièrement visite à Ambroise (garçon de 10 ans X fragile et autiste sévère) pour jouer avec lui. En raison de sa maladie, Ambroise ne voit quasiment jamais d’enfants de son âge - qui sont trop rapides pour interagir avec lui, trop sonores pour son hyper sensibilité au bruit, et d’une façon générale trop perturbants car il redoute les changements. Depuis quelques semaines, Roxane a invité 6 amies à venir avec elle, à tour de rôle, jouer avec lui et l’aider à progresser dans un climat d’amitié. Ensemble, en s’appuyant sur une démarche pédagogique spécifique, ils font des jeux simples dirigés par Anne-Sophie, la maman d’Ambroise. Depuis qu’il a des amies, Ambroise est entré en contact avec ses « pairs », il apprend de nouvelles choses, répond aux questions qu’on lui pose et rit. Sa maman très émue a tenu à appuyer la candidature des filles au Prix de la Vaillance.

Cette action a nécessité de faire preuve de vaillance

Les enfants sont allées au-delà de leurs craintes pour partager ce qu’elles ont en abondance (de l’amour, de la joie et du temps) pour changer un petit peu la vie d’un garçon de 10 ans.

Les suites de l’action

Les filles continuent d’être les « lucioles » d’Ambroise et veulent présenter un exposé en classe pour donner envie à leurs amis de les rejoindre et aux autres classes de l’école de faire plus attention aux enfants isolés. Elles souhaitent remettre leur prix à la maman d’Ambroise pour qu’elle puisse acheter du matériel de jeu qui bénéficierait à son fils ainsi qu’à d’autres enfants de l’antenne nord, en cours de création, de l’association Vaincre l’autisme.

/* Default JS include */ /* Calculatrice utils */ /* Progessbar utils */