Rendez-vous à Marseille

Les lauréats du Prix de la Vaillance 2018 ont répondu à l’invitation de Thomas Coville ce 24 avril. Le skipper de Sodebo Ultim’ leur a “offert” son bateau.

L’invitation avait été lancée par Thomas Coville (revoir la vidéo) après délibération du jury. Les lauréats du Prix de la Vaillance auraient la possibilité de goûter à la vie d’un navigateur. C’est sur le Vieux-Port de Marseille, que les Eclaireurs et éclaireuses de France du groupe de Trets-Garlaban et les enfants de l’association “Benja’main dans la main” sont venus rencontrer Thomas Coville, parrain du prix de la Vaillance, avant la course à la voile Nice Ultimed.

Les enfants ont donc eu la possibilité de poser toutes les questions qu’ils souhaitaient. En visitant Sodebo Ultim’, ils se sont rendus compte qu’il n’y avait ni salle de bain ni cuisine. Comment s’organise la vie à bord ? Comment se lave un marin ? Comment fait-il quand il est malade ? Que mange t-il ?  L’occasion pour Thomas Coville d’aborder les conditions d’hygiène à bord et de préparer avec les enfants un couscous lyophilisé qui a recueilli tous les suffrages.

Les échanges se sont poursuivis sur les motivations de chacun, les rêves aussi. Thomas Coville a invité chaque enfant à écrire ce à quoi il aspirait pour sa vie, son rêve pour ne jamais l’oublier. « J’ai finalement trouvé dans le petit garçon que j’étais, une voix qui était un rêve complètement fou, faire le tour du monde en solitaire en multicoque. Chacun doit trouver sa singularité ».

EN IMAGES

Sodebo Ultim, le grand voilier de 32 mètres attend les enfants dans le port de Marseille le 24 avril 2018.

Les enfants de l’association “Benja’main dans la main” (Hérault)

Thomas Coville accueille Benjamin et sa maman

Les Eclaireurs et éclaireuses de Trets Garlaban (Provence)

Tous sur le “trampoline” du maxi trimaran

Découvrir les actions des lauréats : Les lauréats du Prix de la vaillance 2018

A LIRE EGALEMENT
Marseille : Thomas Coville accueille à son bord les jeunes lauréats du Prix de la vaillance (Article La Provence, 24 avril 2018)

Il est comme ça Thomas Coville. Sitôt accosté au quai d’honneur de la mairie de Marseille, hier, le skipper mondialement connu a reçu à son bord une quinzaine d’enfants venus de Trets et de Teyran (Hérault). Tout lauréats du “Prix de la vaillance” récompensant des projets solidaires remarquables menés par des jeunes, récompense décernée par le Fonds coeurs vaillants-âmes vaillantes. Tous fascinés par le navire de l’extrême et la proximité du navigateur qui s’adressait à eux personnellement avec simplicité, n’hésitant pas à écarter un cameraman un peu trop intrusif afin de préserver l’échange.

“Je vais vous offrir le bateau ! a-t-il annoncé d’entrée, Et surtout ne repartez pas du bateau en vous disant “je n’ai pas osé”. Au gré des questions, le skipper a ainsi parlé conditions d’hygiène à bord, nourriture, pris des photos. Et encouragé les jeunes : “Chacun doit trouver sa singularité. Si vous trouvez et alignez ça, toute votre vie est un rêve, même si le bateau de 30 m n’est pas forcément nécessaire ! Attentif, son jeune public était conquis malgré la chaleur. “Monter sur le bateau c’était vraiment chouette, a apprécié Joséphine, éclaireuse de France Tretsoise de 13 ans à l’issue de la visite. Thomas Coville, avec tout ce qu’il nous a raconté, nous a montré qu’il faut savoir ce qu’on veut et croire en ses rêves.” Par Marguerite Dégez.

/* Default JS include */ /* Calculatrice utils */ /* Progessbar utils */