Le Verbe contre la barbarie

Ce livre du linguiste Alain Bentolila reste un incontournable quand on veut comprendre toute l'importance que l'on doit accorder au langage dès le plus jeune âge.

« À nos enfants, nous devons apprendre que la langue n’est pas faite pour parler seulement à ceux que l’on aime, mais qu’elle est faite surtout pour parler à ceux que l’on n’aime pas. C’est en leur transmettant avec autant de bienveillance que d’exigence les vertus pacifiques du verbe que l’on peut espérer qu’ils en viennent aux mots plutôt qu’aux mains. »Alain Bentolila, Le Verbe contre la barbarie(Odile Jacob, 2007)

Sur la quatrième de couverture, tout est là : Le langage comme pont entre les hommes, le langage contre les haines. Parce que faire cadeau d’une parole à quelqu’un c’est déjà lui conférer une certaine dignité.

Dans une interview accordée au journal La Croix(16 mai 2014), le linguiste suggérait cette maxime à transmettre à nos enfants : « Puisque tu es différent de moi, tu es digne de ma parole. »

Le Verbe contre la Barbarie, un livre qu’on ne cessera de recommander.

/* Default JS include */ /* Calculatrice utils */ /* Progessbar utils */