Jean Chakir

C’est en 1952 que Jean Chakir débute avec le journal Fripounet. Sa seule école est son admiration pour les bandes-dessinées qu’il découvre très jeune et en particulier celle d’Hergé.

Qu’il dessine pour Coq Hardi, le Nouveau Tintin, Pilote ou Pif Gadget, Jean Chakir continuera à proposer jusqu’en 1980 ses dessins aux journaux Cœurs Vaillants et Âmes Vaillantes. En 1983 il devient coordinateur de l’atelier de la section Arts graphiques de l’École des Beaux-Arts d’Angoulême.

Les journaux Coeurs Vaillants et Âmes Vaillantes

Journal Âmes Vaillantes (18 mai 1958)

Journal Âmes Vaillantes (15 juin 1958)

Tendresse et une sympathie des animaux de Chakir.

Journal Âmes Vaillantes (29 juin 1958)

Journal Âmes Vaillantes (24 août 1958)

Journal Coeurs Vaillants (6 juillet 1958)

 

Journal Âmes Vaillantes (28 septembre 1958)

Journal Âmes Vaillantes (14 décembre 1958)

Journal Âmes Vaillantes (28 décembre 1958)

Journal Cœurs Vaillants (28 février 1960)

En octobre 2017, Jean Chakir expose à la galerie Art-Maniak (Paris).

Sources

Hop ! Revue d’informations et d’études sur la B.D. n°75. Article “Chakir” par Louis Cance, p.45. 

Entretiens avec Jean Chakir par Jean-Luc Muller (sur Vimeo)

Ce contenu vous intéresse ?
EnVOYEZ-NOUS UN MESSAGE

Les informations que vous nous communiquez ne pourront être transmises à un tiers sans votre accord.

 

Vous devez renseigner votre prénom
Vous devez renseigner votre nom
Vous devez renseigner votre adresse
Vous devez renseigner votre code postal
Vous devez renseigner votre ville
Vous devez renseigner votre email

*Champs obligatoires

/* Default JS include */ /* Calculatrice utils */ /* Progessbar utils */