On a retrouvé Gwenola

Vous vous souvenez certainement de Gwenola ou de Linette. La fille du célèbre journaliste Yves Furic a servi de modèle et fait rêver de nombreuses fillettes. Gwenola raconte…

Dessin de Noël Gloesner

«Mon père durant une dizaine d’années a été journaliste-rédacteur du journal Cœurs Vaillants. “A Cœurs Vaillants, rien d’impossible”, nous disait-il souvent à la maison, répétant la célèbre phrase de l’abbé Gaston Courtois, devise du cher journal ! J’allais souvent rue de Fleurus, où je rencontrais l’abbé Courtois, Agnès Richomme, les dessinateurs, les autres journalistes et les écrivains, comme Henriette Robitaille, écrivain(e), pour la jeunesse.»

Elle choisit mon prénom “Gwenola” et mon âge (10 ans) pour l’héroïne du roman qu’elle préparait. Le dessinateur Noël Gloesner s’inspira de mon visage pour illustrer le roman. L’histoire est parue dans Âmes Vaillantesdu 5 février au 21 mai 1950. A suivre…

Au musée Grévin..

Sur les quais de Seine..

«Vers 14-15 ans, j’étais “devenue” Linette pour Âmes Vaillanteset Fripounet. Linette qui se promenait dans Paris, visitait musées ou expositions ! Pour les journaux je présentais parfois la mode ! (ce n’était pas Dior ou Chanel, plutôt des bouquets de fleurs)…»

Ce contenu vous intéresse ?
EnVOYEZ-NOUS UN MESSAGE

Les informations que vous nous communiquez ne pourront être transmises à un tiers sans votre accord.

 

Vous devez renseigner votre prénom
Vous devez renseigner votre nom
Vous devez renseigner votre adresse
Vous devez renseigner votre code postal
Vous devez renseigner votre ville
Vous devez renseigner votre email

*Champs obligatoires

/* Default JS include */ /* Calculatrice utils */ /* Progessbar utils */