Annie (St Germain en Laye, 1946)

Pour Noël, le journal nous avait invités à souhaiter un Joyeux « joyeux Noël » dans les rues, même aux gens que nous ne connaissions pas. Et moi, la petite fille timide, en allant à la messe de minuit, j’avais osé un « joyeux Noël Monsieur l’agent ! »

J’ai été Âme Vaillante par le journal uniquement, hélas, car car mes parents n’ont jamais voulu m’inscrire au mouvement, à mon grand regret… Je guettais et attendais mon journal avec impatience. Rien ne m’échappait ! Et je me souviens tout particulièrement d’une anecdote :

Pour Noël, le journal nous avait invités à souhaiter un Joyeux « joyeux Noël » dans les rues, même aux gens que nous ne connaissions pas. Et moi, la petite fille timide, en allant à la messe de minuit, j’avais osé un « joyeux Noël Monsieur l’agent ! » à l’agent de police, qui cette nuit-là, réglait encore la circulation sur la place du château et de l’église, maintenant devenue place du Général de Gaulle. Et je me souviens que très ému et heureux, il était descendu du petit poste en hauteur d’où il réglait la circulation au milieu de la place, et il m’avait embrassée ! J’étais fière à la messe de minuit qui a suivi !

Ce contenu vous intéresse ?
EnVOYEZ-NOUS UN MESSAGE

Les informations que vous nous communiquez ne pourront être transmises à un tiers sans votre accord.

 

Vous devez renseigner votre prénom
Vous devez renseigner votre nom
Vous devez renseigner votre adresse
Vous devez renseigner votre code postal
Vous devez renseigner votre ville
Vous devez renseigner votre email

*Champs obligatoires

/* Default JS include */ /* Calculatrice utils */ /* Progessbar utils */