Bernard (Lyon, 1961)

Ma première expérience, en tant que chef, est un peu rude car on m’envoie chercher deux enfants dans un immeuble délabré de la rue Bancel. Il me faut enjamber des gravats pour accéder à ce qui tient lieu d’appartement.

Septembre 1961… j’ai 15 ans et je viens d’entrer en  classe de première.

Les dimanches, avec mes parents, je vais à la messe à l’église St Michel dans le quartier de la Guillotière à Lyon.

En fait d’église, c’est plutôt un hangar aménagé car les bombardements de la fin de la guerre ont ravagé le quartier 16  ans plus tôt. Mais l’intérêt, c’est qu’en pleine ville, il y a un grand terrain de jeu autour.

Il y a là un jeune prêtre, Pierre, qui s’occupe des Cœurs Vaillants.

Je le connais bien puisque je suis « enfant de chœur ».

Un jour, il me propose de venir à un “C.D.R.” … (conseil de responsables) avec d’autres jeunes pour découvrir les Cœurs Vaillants. Les “Ardents” manquent de chefs.

Ma première expérience est un peu rude  car il m’envoie chercher deux enfants dans un immeuble délabré de la rue Bancel. Il me faut enjamber des gravats pour accéder à ce qui tient lieu d’appartement.

Dans ce quartier populaire, l’Action Catholique Ouvrière tient une place importante dans la paroisse et beaucoup de jeunes Cœurs Vaillants sont de familles ouvrières…. enfants de militants qui mettent en pratique l’intuition de la J.O.C. et invitent leurs copains…  sans modération.

Je m’aperçois que je n’ai rien dit des Âmes Vaillantes… elles sont sous la houlette d’un autre jeune prêtre Jean.

Eh oui ! à cette époque, la modeste paroisse St Michel bénéficie de la présence d’un curé et de trois jeunes vicaires trentenaires…

Et le troisième me direz-vous ? ! C’est Régis et il s’occupe…  des Scouts… ce qui ne va pas sans quelques  petites escarmouches lorsque tous ces gamins se retrouvent le même jour, à la même heure sur le même terrain !

Pierre a trouvé la parade et j’emmène “mes” “Ardents” jouer au foot sur l’immense terrain militaire désormais en friche qu’on appelle la Vitriolerie. ( Depuis, c’est devenu le Quartier Général Frère !)

Ces trois prêtres : Pierre, Jean et Régis (le seul survivant aujourd’hui) m’ont permis de concrétiser le vague projet qui m’habitait à l’époque de mes 15 ans : devenir prêtre. Je leur dois de m’être coltiné avec la réalité et d’avoir peu à peu renoncé à l’image (d’Epinal !) que je me faisais du rôle du prêtre. En fêtant dans quelques semaines le 45ème anniversaire de mon ordination presbytérale, j’éprouve une immense reconnaissance à leur égard et à l’égard du Mouvement des Cœurs Vaillants de mon adolescence.

Parmi les souvenirs  marquants de cette époque, je ne peux oublier Yvon. Il est mort noyé au cours d’un camp le 6 août 1962. Il avait 13 ans.

Je garde précieusement l’image “memento” éditée alors : cette image évoque :

“Son ardeur et sa ténacité pour faire démarrer sur le quartier le mouvement “Cœurs Vaillants”…. Yvon disait : “J’ai découvert des copains et j’ai essayé d’apprendre à les aimer. “ …et le memento poursuit : “Pour tous ses camarades Cœurs Vaillants, du quartier, du petit séminaire, c’est un appel très pressant qu’Yvon lance par sa vie…. appel pur nous aussi, adultes, laïcs et prêtres : appel à revoir et approfondir nos responsabilités apostoliques, notre place dans le monde et dans l’Eglise”.

Voilà, tout est dit : les temps ont changé, les Cœurs vaillants et Âmes Vaillantes sont devenus l’A.C.E…

Il n’y a plus 3 jeunes vicaires pour une paroisse. Mais l’appel d’Yvon… c’est-à-dire celui du Christ Jésus…  reste le même pour l’Eglise et les Mouvements: “découvrir les autres et essayer d’apprendre à les aimer”.

Ce contenu vous intéresse ?
EnVOYEZ-NOUS UN MESSAGE

Les informations que vous nous communiquez ne pourront être transmises à un tiers sans votre accord.

 

Vous devez renseigner votre prénom
Vous devez renseigner votre nom
Vous devez renseigner votre adresse
Vous devez renseigner votre code postal
Vous devez renseigner votre ville
Vous devez renseigner votre email

*Champs obligatoires

/* Default JS include */ /* Calculatrice utils */ /* Progessbar utils */