Colette (Vals Les Bains, 1950)

Ces années ont été fraternelles, je devrais dire "sororelles" (puisqu'à l'époque filles et garçons n'étaient pas dans le même groupe). J'aimerais trouver les paroles des chants typiques avec la musique, je ne me souviens que de quelques paroles. Plus d'autres que nous scandions en marchant...

Ces années ont joué un grand rôle et cela me parait intéressant de remettre au sein de notre société ces valeurs d'acceptation de soi et des autres dans le vécu. Je vais aller voir comment le mouvement s'est modernisé. La sororité que j'ai vécu au sein du groupe grâce à notre Grand'soeur "Zette" (Marie-Thérèse) m'a apporté de la joie. J'y ai appris la vie d'équipe dans le sens de la coopération, également le goût de l'ascèse pour soi-même, sans se comparer, ni juger les autres. J'y ai appris à voir la valeur de l'autre. Puisque nous étions toutes des " enfants de Dieu " il était naturel de nous entraider à mieux faire, plutôt que de nous condamner. " Toujours unis c'est notre devise. A bas la haine qui paralyse" !

 

Ce contenu vous intéresse ?
EnVOYEZ-NOUS UN MESSAGE

Les informations que vous nous communiquez ne pourront être transmises à un tiers sans votre accord.

 

Vous devez renseigner votre prénom
Vous devez renseigner votre nom
Vous devez renseigner votre adresse
Vous devez renseigner votre code postal
Vous devez renseigner votre ville
Vous devez renseigner votre email

*Champs obligatoires

/* Default JS include */ /* Calculatrice utils */ /* Progessbar utils */