Pascal (Bondy, 1959)

Nous faisions des camps en Seine et Marne, jeux de nuits, de rires, de peur aussi. Merveilleux souvenirs.

J’habitais dans la cité du stade à Bondy. Je me souviens qu’une nuit ma mère m’appelle. Notre local Coeur Vaillant était en feu ! Il était fait de bois avec un poèle à bois charbon pour le chauffer l’hiver. Année 1964 je pense. Je me souviens que l’un des chefs se nommait Raph, il venait d’un coin de Bondy nord, une petite zone pavillonnaire. Bondy était à cette époque presque provinciale. Il y avait une ferme en face du stade. J’ai quitté Bondy en 1977. Nous faisions des camps en Seine et Marne, jeux de nuits, de rires, de peur aussi. Merveilleux souvenirs.

Ce contenu vous intéresse ?
EnVOYEZ-NOUS UN MESSAGE

Les informations que vous nous communiquez ne pourront être transmises à un tiers sans votre accord.

 

Vous devez renseigner votre prénom
Vous devez renseigner votre nom
Vous devez renseigner votre adresse
Vous devez renseigner votre code postal
Vous devez renseigner votre ville
Vous devez renseigner votre email

*Champs obligatoires

/* Default JS include */ /* Calculatrice utils */ /* Progessbar utils */