Sr Marie-Pascale (Paris, 1947)

J'ai acquis mes diverses médailles liées aux promesses. Un grand sens du don de soi nous était inculqué, nous étions de jeunes apôtres dans nos quartiers sans complexe. être chrétienne était notre étendard et nous ne craignions pas, à l'époque, la dérision.

Vous semblez m’avoir retrouvée. J’ai été Ames Vaillantes chez les Franciscaines Missionnaires de Marie (7 impasse Reille 75014 Paris) en lien avec la paroisse ci-dessus dénommée. Jai été Avette, Souriante, Rayonnante, Conquérante. J’ai acquis mes diverses médailles liées aux promesses. Un grand sens du don de soi nous était inculqué, nous étions de jeunes apôtres dans nos quartiers sans complexe. être chrétienne était notre étendard et nous ne craignions pas, à l’époque, la dérision. Je me souviens des grands rassemblements au Vel d’Hiv avec Le Père Gaston courtois, le Père Jean Pihant, Fils de la Charité, ex Jean vaillant jusqu’en 1963, qui fut un ami de notre monastère et que j’ai retrouvé à Thiais. Il était grand collectionneur de timbres. Les revues dédiées Perlin Pinpin Sylvain et Sylvette, Jo et Zette, Tintin et Milou, Fripounet et Marisette. Tant et tant de souvenirs heureux de l’immédiat après guerre. Les patronages qui nous excitaient à vivre à la suite du Christ. Tout cela a disparu. Je suis maintenant moniale depuis bientôt 50 ans et c’est cette richesse qui a sans doute été l’un des fils d’Ariane de ma vocation.

Ce contenu vous intéresse ?
EnVOYEZ-NOUS UN MESSAGE

Les informations que vous nous communiquez ne pourront être transmises à un tiers sans votre accord.

 

Vous devez renseigner votre prénom
Vous devez renseigner votre nom
Vous devez renseigner votre adresse
Vous devez renseigner votre code postal
Vous devez renseigner votre ville
Vous devez renseigner votre email

*Champs obligatoires

/* Default JS include */ /* Calculatrice utils */ /* Progessbar utils */