René Madec

S’il existe de nombreux motifs pour l’exploration, il arrive souvent qu’elle soit motivée par des raisons militaires. Nous trouvons un peu de cela dans les aventures de ce Navigateur Français en terre Indienne. Mais ce breton, avant d’être un fin stratège, fut d’abord un passionné de navigation.

 Cœurs Vaillants du 17 novembre 1960.

C’est Saurel qui nous raconte cette aventure d’Un Breton dans l’Inde Fabuleuse, bande dessinée que nous pouvons découvrir dans le Journal Cœurs Vaillants du 17 Novembre 1960 : L’histoire de René Madec (1736-1784) ce tout jeune homme du XVIIIe siècle, qui réussit à convaincre son père de prendre des cours de géographie pour devenir navigateur. Il a neuf ans lorsqu’il embarque pour la première fois dans un trajet court entre Quimper et Bordeaux.

Cœurs Vaillants du 17 novembre 1960.

Vers 11 ans il devient un véritable « mousse ». Il quitte rapidement la Compagnie des Indes pour prendre le commandement d’une armée privée qui se met au service de l’Empire Moghol et des princes indiens opposés à l’Angleterre vers 1764. Il acquiert assez rapidement une grande fortune, épouse la fille d’un conseillé princier et devient un véritable nabab. C’est en 1779 qu’il revient en France. Il finit ses jours 5 ans plus tard dans la ville de Quimper d’où il était originaire.

Jan Giannnini nous offre pour le biopic de cet explorateur un dessin léger et coloré. Ce dessinateur est bien connu pour ses productions prolifiques dans le journal Cœurs Vaillants : des illustrations de nouvelles en 1957 aux Aventures de Franck Laroche en 1960. Alors qu’il « croque » les paysages aussi légèrement que des songes, il porte une attention particulière aux détails historiques et anthropologiques tels que les événements et surtout les tenues « exotiques ».

Cœurs Vaillants du 17 novembre 1960.

Cœurs Vaillants du 17 novembre 1960.

Nous pouvions déjà constater la légèreté du trait pour représenter l’environnement géographie et la caractérisation d’une culture par le détail vestimentaire dans la Une du 20 avril 1958 et la bande dessinée qui lui était associée : Yamato le vaillant

 Cœurs Vaillants du 20 avril 1958.

 

Sources : 

Wikipédia : René Madec

Ce contenu vous intéresse ?
EnVOYEZ-NOUS UN MESSAGE

Les informations que vous nous communiquez ne pourront être transmises à un tiers sans votre accord.

 

Vous devez renseigner votre prénom
Vous devez renseigner votre nom
Vous devez renseigner votre adresse
Vous devez renseigner votre code postal
Vous devez renseigner votre ville
Vous devez renseigner votre email

*Champs obligatoires

/* Default JS include */ /* Calculatrice utils */ /* Progessbar utils */