My School Montessori

Dans une démarche d’accompagnement de projet éducatif, le Fonds Cœurs Vaillants-Âmes Vaillantes soutient le projet de l’école My School Montessori de Nice.

My School Montessori à Cagnes-sur-Mer


Au croisement de différents courants pédagogiques alternatifs qui mettent l’enfant, son autonomie et son épanouissement au centre du cursus, l’école My School by Montessori propose un projet innovant dans une école qui accompagne les jeunes enfants à devenir des citoyens attentifs au monde.

Katia Limoge Walicki, la fondatrice de My School by Montessori s’est notamment inspirée de l’école agro-écologique Colibri située dans la Drôme, pour créer cette école qui propose une pédagogie centrée sur l’épanouissement de l’enfant.

Le credo est celui de Maria Montessori, « N’élevons pas nos enfants pour le monde d’aujourd’hui. Ce monde n’existera plus lorsqu’ils seront grands. Et rien ne nous permet de savoir quel monde sera le leur. Alors apprenons-leur à s’adapter ».

L’école My School by Montessori accueille une quinzaine d’élèves de 6 à 10 ans et propose ses cours dans deux langues : le français et l’anglais.

Le projet éducatif de l’école, dans une démarche « globale », place les enfants dans une méthode active, responsable, autonome et bienveillante. L’enfant est invité à être co-acteur de son école et de ses apprentissages en développant des qualités d’autonomie, d’écoute, de respect et de coopération sous l’impulsion d’adultes bienveillants et attentifs, sensibles à ses besoins et à son épanouissement.

Ainsi, les enfants sont impliqués dans les démarches décisionnelles de la gouvernance et chacun a un rôle défini dans le groupe. Tous participent activement à la vie de l’école. Différents ateliers permettent aux enfants de faire part de leurs expériences au sein de l’école ou à l’extérieur afin de créer des liens entre le cursus scolaire et la vie quotidienne.

Des projets pour devenir un  éco-citoyen.
 

Pour stimuler l’enfant dans son rapport à la nature et sa qualité innée « d’explorateur », l’école My School by Montessori favorise les activités ludiques en extérieur et permet l’expérience sensorielle avec animaux (Tortue, poissons) et végétaux.

Un exemple majeur de ces activités est celui du potager en permaculture entretenu par les enfants : Toute l’année, les enfants travaillent au potager selon les principes de la permaculture : ils sèment, entretiennent puis cueillent, et parfois transforment et goûtent leurs récoltes. Ce faisant, ils expérimentent les cycles et les lois de la nature et comprennent l’importance de les suivre : un élève qui oublie d’arroser ses plantations verra inévitablement sa production dépérir. Ainsi, par feed back naturel, l’enfant intègre le respect du cadre.

Par ailleurs, les enfants sont encouragés à une réelle prise de conscience de la responsabilité de toute personne humaine quant au respect de la nature. En particulier ils participent avec l’école aux « initiatives océane »[2].

Le projet « Les enfants de la planète »

L’action se déroule sur trois niveaux :

  • Le souci écologique, action et formation dans ce domaine.
  • L’apprentissage de la communication par la création artistique et la participation à un évènement.
  • Les relations humaines concrètes et multiculturelle et le soutien d’une enfant défavorisée.

Le souci écologique comme germe d’un projet plus grand.

Lors d’une « réunion philosophique » du matin, les enfants de l’école My School Montessori, ont échanger dans le but de lancer un projet vaillant. Guidés par les adultes et motivés par la dynamique de l’école entière, ils ont fait ensemble le choix de la mise en œuvre d’une action écologique.

Accompagnés par les adultes, les enfants mènent des actions de ramassage de déchets plastiques sur les plages de Nice. C’est leur grande sensibilité à la mise en danger des animaux marins qui les pousse à œuvrer activement pour leur protection : “Je suis petit mais je peux agir pour changer le monde et préserver les animaux en danger” disent-ils.

La création artistique comme vecteur de sensibilisation.

Pour sensibiliser le plus grand nombre et rallier le grand public à leur cause, les enfants apprennent à communiquer leurs idées par la création artistique. Ils se sont lancé dans la fabrication « d’œuvres plastiques » en cousant des bouchons sur des feuilles de grande dimensions reproduisant ainsi les silhouettes d’animaux marins en danger.

Pour lutter contre la pollution des océans, les « enfants de la planète »,  participeront en Juin au festival “Regarddons Ensemble” (2 800 enfants sont attendus) dans un parc de la ville de Nice.  Une belle occasion pour eux de présenter leurs œuvres au grand publique, et par elles, faire connaître leur action.

L’humain au centre de cette action.

Par ailleurs, l’école, en lien avec l’organisme « Vision du monde », parraine une jeune éthiopienne (Sishale, 8 ans). Les enfants sont en relation amicale avec elle, ils lui ont déjà envoyé un colis et des lettres à l’occasion de son anniversaire et de Noël. Ils sont très étonnés qu’elle ne puisse pas être scolarisée. Aussi, ils ont émis le souhait de devenir pleinement acteurs de ce parrainage en vendant leurs propres œuvres au profit du financement de sa scolarisation.

[1] http://myschoolmontessori.com/

[2] https://www.initiativesoceanes.org/

/* Default JS include */ /* Calculatrice utils */ /* Progessbar utils */