Gilles (Saint-Maixent, 1954)

J'ai conservé ma croix tréflée de Saint Maurice, mon insigne de béret, mon foulard et j'ai toujours un moment de grande joie quant je les prends en mains ce sont des souvenirs impérissables.

C’était les meilleurs moments de notre jeunesse, à cette époque, nous écoutions nos ainés, nous avions des règles, l’obéissance et les valeurs faisaient parties du quotidien. Merci de nous avoir transmis cette éducation. Tous les jeudis, nous étions au patro, quelle joie ! Souvent nous avions droit au ciné, Laurel & Hardy l’hiver, mais l’été, c’était promenades et jeux ou encore baignade dans la Sèvre. A l’époque, j’étais Cœurs d’Or, un de mes frères était Ardent, deux autres étaient Entraineurs, enfin les deux ainés étaient Dirigeants. C’était la famille nombreuse avec l’éducation qui allait avec… Notez, je n’ai jamais pu avoir la croix de bronze, car il fallait réciter par cœur les douze règles de vie, il m’en manquait à chaque fois une ou deux, j’en rigole encore. J’ai conservé ma croix tréflée de Saint Maurice, mon insigne de béret, mon foulard et j’ai toujours un moment de grande joie quant je les prends en mains ce sont des souvenirs impérissables.

Ce contenu vous intéresse ?
EnVOYEZ-NOUS UN MESSAGE

Les informations que vous nous communiquez ne pourront être transmises à un tiers sans votre accord.

 

Vous devez renseigner votre prénom
Vous devez renseigner votre nom
Vous devez renseigner votre adresse
Vous devez renseigner votre code postal
Vous devez renseigner votre ville
Vous devez renseigner votre email

*Champs obligatoires

/* Default JS include */ /* Calculatrice utils */ /* Progessbar utils */