80 ans du MADEP ACE

C’est en 1942 que le mouvement des Cœurs vaillants et Âmes vaillantes a vu le jour à Moutier dans le canton de Berne. Le 2 avril dernier, les enfants de la suisse Romande ont fêté les 80 ans de leur mouvement devenu depuis le MADEP-ACE (Mouvement d’Apostolat Des Enfants et Préadolescents-Action Catholique des Enfants). C’est la ville de Saint-Ursanne dans le Jura suisse qui a accueilli quelque 200 enfants pour cette grande fête d’anniversaire.

Les Coeurs vaillants et Âmes vaillantes naissaient en Suisse en 1942

En Suisse, le mouvement CV-AV a démarré dans le Jura, à Moutier en 1942. Peu à peu, il va se diffuser à travers toute la Suisse romande : cantons de Vaud, Jura Pastoral, Neuchâtel, Fribourg, Genève et Valais. Dans les années 1970, il va s’appeler l’Action Catholique des Enfants pour le canton de Genève et du Mouvement d’Apostolat Des Enfants et Préadolescents dans les autres cantons romands. La première rencontre des mouvements du monde entier avait eu lieu en 1962 et a donné naissance au MIDADE, mouvement international de l’apostolat des enfants. En Suisse, le mouvement s’appelle donc aujourd’hui le MADEP-ACE. La responsable romande actuelle du mouvement, Pascale Delaloye, fait partie du mouvement depuis son enfance : « petite, j’ai été âme vaillante. De nombreux enfants du village participaient aux CV-AV tous les samedis. J’ai commencé mon parcours d’accompagnatrice au MADEP-ACE en 1984 et je suis aujourd’hui la responsable du mouvement en Suisse romande. » 

Une grande fête pour les 80 ans du mouvement suisse à Saint-Ursanne

A Saint-Ursanne, une ville fortifiée du Jura suisse, environ 200 enfants venant de 4 cantons se sont rassemblés pour l’anniversaire de leur mouvement. Cette journée a pris la forme d’une fête du jeu accompagnée d’un temps de célébration de la Parole. « Le programme imaginé par un groupe de huit enfants jurassiens comprenait notamment un jeu de piste sur le thème « Les médiévales ». Nous avons découvert la ville à travers un jeu de pistes riche en découvertes patrimoniales. Toutes les activités tournaient autour de jeux médiévaux, dans l’esprit de la ville. » raconte Chantal Viard, vice-présidente du MIDADE, qui a participé à la rencontre.

80 ans Madep-ACE
Le jeu d’accueil à l’occasion de la fête des 80 ans.

Les enfants du MADEP-ACE sont impliqués dans l’organisation des grandes fêtes.

« Pour les rencontres cantonales qui ont lieu chaque année ainsi que pour les rassemblements romands, on essaye d’impliquer les enfants dans la conception du projet. Des délégués viennent, et décident ce qu’ils veulent. Pour les 80 ans, ils pouvaient inviter des copains et des copines, et cela nous a permis de faire découvrir le MADEP-ACE à des enfants venus d’ailleurs. » explique Pascale Delaloye, permanente du mouvement de Suisse romande.

Malgré la neige, les enfants ont participé au grand jeu de piste à travers Saint-Ursanne.

L’expression des enfants est une chose centrale au MADEP-ACE

Le MADEP-ACE est un mouvement d’enfants et de préadolescents qui se réunissent en équipe pour partager ce qu’ils vivent à l’école, dans leur quartier ou leur village, avec leurs copains et en famille. En lien avec l’Evangile, ils réalisent des projets pour la vie de leur environnement ou de leur quartier. 300 enfants se réunissent en équipes, de trois à douze enfants, une fois par mois ou quinze jours, au sein de l’école, le soir à la sortie des classes ou encore le mercredi après-midi. Les enfants sont encadrés par quelque 70 animateurs qui veillent tout spécialement à ce que les enfants puissent s’exprimer : « Au MADEP-ACE, ce qui est central est la possibilité pour les enfants de s’exprimer. Nous partons de ce qu’ils vivent et de ce qu’ils veulent faire. Il nous arrive d’utiliser des outils comme des moyens pédagogiques ou des jeux pour que tous puissent donner leur avis. » explique Pascale Delaloye.

Une collecte de bouchons fructueuse pour les ados du MADEP-ACE.

Regroupés en équipes, les enfants mettent en œuvre des projets sur leur propre territoire

A l’époque des Cœurs vaillants, les activités étaient le sport, les spectacles, le théâtre, les grands jeux en extérieur… « Aujourd’hui, il y a moins d’activités d’animation et plus d’activités d’expression. Les enfants sont davantage tournés vers les projets en commun, car la notion d’équipe est toujours très importante dans le mouvement. Nettoyage de village, collecte de bouchons pour acheter des fauteuils roulants, collectes alimentaires ou encore création d’un jeu sur les Droits de l’enfant… : des projets divers qui donnent l’occasion de s’engager. » explique Pascale Delaloye pour qui la vie en équipe tient également une place importante dans le projet : « Les enfants y développent l’expression, le respect de l’autre, l’écoute et la participation. »

Le MADEP-ACE est un mouvement chrétien qui permet aux enfants et adolescents âgés de 6 à 15 ans de se réunir régulièrement en équipe pour partager ce qu’ils vivent au quotidien. Une des convictions du MADEP-ACE est la participation active des enfants, raison pour laquelle ce sont huit enfants jurassiens qui se sont rencontrés pour organiser et animer cette journée proposée aux enfants qui s’y étaient inscrit. Les enfants du MADEP-ACE entreprennent régulièrement des actions de bien commun, telle que cette collecte alimentaire de décembre 2021 (ci-contre).

A lire également